Pour tous ceux qui ont des animaux, qui travaillent avec eux ou tout simplement pour tous les humains, nous pouvons nous poser la question : Quelle est la place des animaux dans nos vies ? 

J’utiliserai pour illustrer mon article quelques citations d’un de mes livres préférés : « Le Petit Prince » de Saint Exupéry, un ouvrage plein de bon sens et criant de vérité ! 

Tout d’abord, les animaux nous ramènent à l’essentiel. Ils sont sincères dans leur relation, il n’y a pas de place pour les faux semblants. Ils ne vivent ni dans le virtuel, ni dans un monde complexe et finalement sans valeur. Evoquer leur simplicité n’est pas les réduire à quelque chose de simpliste. Au contraire, ils nous mettent face à la difficulté que nous avons à revenir à l’essentiel, à la nature, à nos sens primaires, à nos intuitions.

« On ne connaît que les choses que l’on apprivoise» , dit le renard. Les hommes n’ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n’existe point de marchands d’amis, les hommes n’ont plus d’amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi ! ». 

Ce passage du chapitre XXI du Petit Prince résume bien que les chevaux ou les animaux qui sont proches de l’homme ont choisi de l’être. Aussi, nous devons considérer ce choix comme un cadeau et non pas comme un gain matériel ou une soumission de leur part. Ils ont choisi de rester auprès de nous pour nous guider, nous aider à grandir et à devenir meilleur. Nous ne pouvons que les remercier de nous faire partager leur sagesse, leurs leçons plein de bienveillance et d’amour. 

 « Adieu, dit le renard. Voici mon secret. Il est très simple : on ne voit qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. » 

Encore une belle citation qui nous ramène à nos intuitions, nos ressentis. Ecoutons plus notre coeur et nous serons beaucoup plus libres. En écoutant nos coeurs, nous nous connectons aux animaux, ce qui les apaise et les remplit de joie. Prenons le temps de les écouter et permettons-leur de nous guider.

Évidemment, tout ceci implique que nous soyons à l’écoute de leur besoins, et que nous nous présentions en personne responsable car ils ont choisi cette vie avec nous mais cela les privent aussi de leur milieu naturel, et de leur vie paisible. Ils ont fait un choix difficile que nous n’aurions nous même peut être pas assumés alors pour tout ce qu’ils font pour nous, respectons-les.

« Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé. Tu es responsable de ta rose… »