« Le leadership est l’art d’obtenir de quelqu’un d’autre qu’il fasse ce que vous souhaitez voir accompli parce qu’il veut le faire. » Général Dwight Eisenhower.

Tout d’abord, être leader, c’est se mettre en mouvement. C’est susciter l’adhésion des autres, qui se mettent alors à bouger. 

Pour produire un mouvement, nous déterminons un objectif précis. Comment bouger sans savoir où l’on va ? Si vous ne savez pas quelle direction prendre, comment voulez-vous que les autres puissent adhérer à vos intérêts ? 

Les chevaux ont besoin que le leader soit confiant, ait un pas assuré et leur montre le chemin le plus sécurisant. Nous avons autant besoin que les chevaux de sécurité, de confiance et d’assurance afin de réaliser un projet.

Par ailleurs, lors d’un coaching, nous suivons toujours un « fil rouge » vers votre objectif. 

Afin d’atteindre votre but, vous avez besoin de motivation. D’après Florentine Van Thiel, il y a deux types de motivations : 

  • La motivation extrinsèque : « motivation extérieure à nous-même. » Par exemple, vous remplissez vos objectifs dans votre travail ainsi vous accédez à une prime. 
  • La motivation intrinsèque : « motivation personnelle », « cela me permet d’être autonome ». Par exemple : je souhaite me former pour atteindre mes objectifs (parce que j’ai envie de me former dans tel domaine et réaliser tel objectif).

En coaching, nous favorisons votre motivation intrinsèque. Vous accomplissez votre objectif pour vous ! 

Transposée aux chevaux, une motivation extrinsèque serait une carotte après avoir réussi un exercice et une motivation intrinsèque serait de suivre un autre cheval parce qu’il a décidé de le faire et parce qu’il sait que c’est sécurisant pour lui. 

Selon Florentine Van Thiel, il y a différents types de leadership : 

  • Influent : s’intéresser à l’autre, aller à la rencontre, provoquer une émotion chez l’autre qui fait qu’il va avoir envie de vous suivre. 
  • Assertif : poser des questions et reformuler pour obtenir une réponse positive de notre interlocuteur, vérifier que l’autre est disponible et si la réponse est négative, prendre une nouvelle décision nous permettant d’obtenir une réponse positive.
  • Dominant : n’y recourir uniquement que si la situation l’exige et veiller à être dans le bon timing et à savoir à quel moment nous devons dominer la situation. 

Pour conclure, le leader met la main à la ‘patte‘, il prend des risques, sort de sa zone de confort et se met en mouvement pour réaliser ses objectifs. Vous pouvez être votre propre leader et naturellement les autres suivront. 

Apprenez à être leader de votre vie avec l’équicoaching ! 


Bibliographie

Florentine Van Thiel. « Révélez votre leadership avec l’équicoaching« . Éditeur ‏ : ‎ EDI PRO (17 mars 2020). Langue ‏ : ‎ Français. Broché ‏ : ‎ 152 pages. ISBN-10 ‏ : ‎ 2874964069. ISBN-13 ‏ : ‎ 978-2874964060.